Aucune image   SdAO: Compilation Angmar et Moria
Version boîte

Fiche détaillée

Biographie de J.R.R Tolkien



Introduction


John Ronald Reuel Tolkien, plus connu sous sa signature, J. R. R. Tolkien, est un écrivain, poète, philologue et professeur d'université anglais, né le 3 janvier 1892 à Bloemfontein (État libre d'Orange) et mort le 2 septembre 1973 à Bornemouth (Royaume-Uni).

Tolkien est professeur d'anglo-saxon à l'université d'Oxford (Pembroke) de 1925 à 1949, et professeur de langue et de littérature anglaise à Merton de 1945 à 1959. Ami proche de C. S. Lewis, il est, comme lui, membre du groupe littéraire connu sous le nom d'Inklings. Tolkien est nommé commandeur de l'Ordre de l'Empire britannique par la reine Élisabeth II le 28 mars 1972.

Après sa mort, son troisième fils Christopher publie plusieurs ouvrages basés sur les nombreuses notes et manuscrits inédits de son père, dont Le Silmarillion. Avec Bilbo le Hobbit et Le Seigneur des anneaux, ces livres forment un ensemble uni de récits, poèmes, essais et langues construites concernant le monde imaginaire d'Arda, dont la Terre du Milieu est le continent principal. Dans les années 1950, Tolkien donne le nom de legendarium à ces écrits.

De nombreux auteurs ont publié des ouvrages de fantasy avant Tolkien, mais le succès majeur remporté par Bilbo le Hobbit et Le Seigneur des anneaux au moment de leur publication en poche aux États-Unis a eu pour conséquence directe une renaissance populaire du genre, qui a conduit à considérer Tolkien comme le « père » de la fantasy moderne. Ses ouvrages ont eu une influence majeure sur les écrivains de fantasy ultérieurs. En 2008, le Times l'a classé sixième d'une liste des « 50 plus grands écrivains britanniques depuis 1945 ».

Naissance et enfance


John Ronald Reuel Tolkien est né le 3 Janvier 1892 à Bloemfontein, capitale de l'état d'Orange en Afrique du Sud. Mabel Suffield, sa mère, vient d'une famille de commerçants originaire des Midlands. Son père, Arthur Tolkien, est d'origine allemande et totalement adaptée à la vie anglaise. Modeste employé de banque, Arthur partit en Afrique du Sud en 1888 afin de gagner plus d'argent. Il fut rejoins par Mabel qui l'épousa en 1891. Le petit dernier de la famille, Hilary Arthur Tolkien, naît en deux ans après son grand frère John Ronald, en 1894. Arthur meurt d'une hémorragie due à un rhumatisme infectieux le 15 février 1896 alors que sa femme et ses enfants passent des vacances en Angleterre auprès de la belle famille.

Mabel trouve un logement à Sarehole, au sud de Birmingham à l'été 1896. Elle y restera quatre ans avec ses enfants avant de déménager dans la banlieue même de la grande cité. Pendant cette période de découverte de la nature, le jeune Tolkien apprend à lire, à apprécier son environnement tel que le moulin de Sarehole et se montre prédisposé pour les langues, spécialement le latin. Il écrit sa première histoire à sept ans, une histoire de dragons déjà. En Septembre 1900, alors âgé de huit ans, Ronald est admis au collège King Edward et se découvre une passion pour le gallois, une langue qu'il lit sur des wagons de chemin de fer près de la maison familiale.

Après un bref passage au collège catholique de St Philip, sa mère s'étant convertie au catholicisme en 1900, Ronald retourne à King Edward en 1902, année où Mabel fera la connaissance du Père Francis Morgan, un prêtre catholique qui devient très vite l'ami de la famille. L'année suivante, le jeune Ronald continue son apprentissage des langues avec le grec ancien et le moyen anglais. Il n'apprécie pas les pièces de théâtre de William Shakespeare. En 1904, sa mère, atteint du diabète déménage à la campagne pendant l'été. Elle meurt en Novembre, laissant ses deux fils au Père Francis qui devient leur tuteur légal.

En 1905, les deux frères vont habiter chez une tante dans un immeuble à Birmingham. Ronald continue ses études de langues, découvrant le gothique et s'inventant lui-même d'autres langages. Il fait la connaissance en 1908, il est alors âgé de 16 ans, de sa jeune voisine de 19 ans, Edith Bratt. Orpheline comme lui, Ronald et Edith se fréquentent pendant une année et très vite leur amitié se transforme en un amour profond qui bouleversera leur vie entière. Le Père Francis se rend compte que le jeune homme n'a plus la tête à ses études et craint pour son avenir, d'autant que Ronald échoue aux examens de bourse pour Oxford. En Janvier 1910, les deux frères déménagent dans l'optique d'éloigner Ronald d'Edith. Le Père Francis interdit par ailleurs au garçon de revoir la jeune fille. En décembre, Ronald obtient une bourse pour aller étudier au collège d'Exeter, à Oxford.

Études à Oxford


Pendant un temps, le jeune universitaire se plonge corps et âme dans les études et nombre d'activités annexes, tels que le sport, quelques journaux étudiants et surtout les clubs et les associations. Ces deux derniers hobbies formeront une part essentielle dans la vie sociale de Tolkien. Il forme avec quelques amis le T.C.B.S (Tea Club Barrovian Society), né de soirées passées à prendre le thé dans la bibliothèque King Edward.

En 1911, l'une de ses lectures, le Kalevala, recueil de poèmes de la mythologie nordique, lui inspirera notamment la Geste des Enfants de Húrin. A l'été 1911, il part en voyage en Suisse avec son frère, mais dès son retour, il s'adonne avec assiduité au sport de l'ovalie (le rugby pour ne pas le nommer) et fonde le Club des Apolaustiques où il rencontre le professeur Joseph Wright, enseignant la philologie comparée. La lecture du Kalevala en version originale le bouleverse profondément, le finnois influençant nombre des langages qu'il commence à ébaucher, tel que le Quenya par exemple.
Mais après plus de deux ans d'études sérieuses, il est alors âgé de 21 ans, la majorité légale à cette époque ci en Angleterre. Il décide dont de retrouver Edith en lui écrivant une lettre. Celle-ci lui répond que désespérant d'avoir de ses nouvelles pendant ces années, elle s'était fiancée avec un jeune homme. Que cela ne tienne ! Ronald débarque chez la jeune femme et la convainc de laisser tomber son futur promis pour se fiancer avec lui. A l'été 1913, il séjourne en France, voyage qui lui laissera de très mauvais souvenirs.

Première Guerre Mondiale


En Janvier 1914, Edith se convertit à contrecœur au catholicisme. Les deux jeunes amoureux officialisent leurs fiançailles. L'été 1914 permet à Tolkien de s'extasier devant les falaises de Cornouailles et de la mer en furie, lui inspirant le voyage d'Eärendel, poème qui deviendra la base du Silmarillion. En Septembre, la première guerre mondiale éclate. Ronald reste à Oxford pour passer son diplôme. Il est enrôlé dans les fusiliers du Lancashire à l'été 1915, après avoir été reçu dans la première classe.

Edith et Ronald se marient à Warwick le 22 mars 1916 et en Juin, Ronald part sur le front de la Somme. Là-bas, il connait les pires horreurs de la guerre de tranché, perd des êtres chers du T.C.B.S et attrape en Novembre la fièvre des tranchées. Il retourne en Angleterre pour se soigner et durant sa convalescence au début de 1917, il commence le Livre des Contes perdus dont la première histoire sera la Chute de Gondolin. Il y ajoute plus tard la Geste des Enfants de Húrin ainsi que le conte de Beren et Lúthien. En Novembre 1917 nait son premier enfant John. Il reste en Angleterre jusqu'à la fin de la guerre et toute la famille Tolkien vient s'installer à Oxford à l'armistice.


Carrière académique


1920, après avoir effectué des travaux remarqués et contribué notamment à l'élaboration du Nouveau Dictionnaire, Ronald obtient un poste de lecteur à l'Université de Leeds. Son deuxième fils, Michael Hilary Reuel nait en octobre. A la fin de 1921, sa femme et ses enfants viennent le rejoindre à Leeds.

Il fait la connaissance d'un nouveau lecteur en 1922 à Leeds, E.V Gordon, avec qui il deviendra ami et fondera un club viking, ce qui le rend très populaire auprès des étudiants. Il attrape une pneumonie en 1923, mais il termine pratiquement le Livre des légendes perdus, qu'il rebaptise Silmarillion. En 1924, il est nommé professeur d'anglais à 32 ans, tandis que nait son troisième fils, Christopher. En 1925, il est élu professeur d'anglo-saxon à Oxford.

De retour à la prestigieuse université, il rencontre en mai 1926 C.S Lewis, le futur auteur des Chroniques de Narnia. Tolkien fonde alors le club des Coalbiters (« mange-braises », nom que les Islandais anciens donnaient aux taciturnes assis devant le feu) afin de redorer le blason de l'islandais auprès des jeunes étudiants en langues. 1929, nait Priscilla, la première fille d'Edith et Ronald. En 1930, la grande famille déménage dans une maison plus confortable au 20 Northmoor Road.

Clive Staples Lewis, plus connu sous le nom de CS Lewis


Premiers succès littéraires


Au début des années 30 se forment les Inklings, un groupe d'amis chrétiens dont la plupart s'intéressaient à la littérature. Les Inklings (« soupçons », en anglais, avec un jeu de mot sur ink, « encre ») étaient composés de Lewis, Tolkien, du frère de Lewis, R.E. Harvard, Owen Barfield et d'Hugo Dyson. Ils prirent une grande importance dans la vie de Tolkien, tant il aimait se réunir avec un groupe d'amis autour d'une pipe pour lire et discuter.

Durant cette période de sa vie, Tolkien commence à écrire Bilbo le Hobbit, né des histoires qu'il racontait à ses enfants. Il publie The Hobbit en automne 1937 par le biais de l'éditeur Allen & Unwin. Celui-ci, très heureux du succès que rencontre le livre auprès des lecteurs, demande une suite. Tolkien tente alors de faire publier le Silmarillion mais Stanley Unwin lui fait comprendre que ce n'est pas ce que les gens attendent.

Fou de rage, Tolkien se résout finalement à donner une suite à Bilbo le Hobbit, qui deviendra Le Seigneur des Anneaux. Le récit subira de très nombreuses transformations avant finalement d'être publié quinze longues années après. Il doit notamment se consacrer à l'effort de guerre en donnant des cours d'anglais aux jeunes recrues de l'armée de sa Gracieuse Majesté. Il se décourage également de voir son fils Christopher partir en Afrique du Sud pour aller s'entrainer dans l'aviation.

En 1949, il finit le premier jet de son œuvre. Suivent plusieurs années consacrées à réviser et à dactylographier le texte. S'ensuit une querelle avec son éditeur qui retarde d'autant la publication. Tolkien tenait à faire paraître le Silmarillion encore inachevé avant mais il se méfiait de son éditeur qui l'avait déjà rejeté par le passé. Un accord est finalement trouvé afin de publier d'abord Le Seigneur des Anneaux puis ensuite le Silmarillion, une fois celui-ci terminé.

Le prix du papier obligea l'éditeur à scinder le livre en trois parties afin de mieux le vendre, ce qui ne plaisait pas beaucoup à Tolkien. Les deux premiers tomes furent publiés en 1954, emportant un assez net succès auprès du public et de la critique littéraire. En 1955, après un délai du à la confection de la carte de la Terre du Milieu réalisée par Christopher, sur les indications de son père, et des appendices, est publiée la dernière partie du Seigneur des Anneaux.

Les ventes se confirment et ne cessent d'augmenter jusqu'en 1965, au grand étonnement de Tolkien et de son éditeur. L'édition américaine paraissant cette année décuple de façon exponentielle le succès de Bilbo le Hobbit et du Seigneur des Anneaux. Des clubs de fans se créent un peu partout dans le monde, les œuvres de Tolkien sont traduites dans une cinquantaine de langues.

Retraite et mort


En 1959, Ronald prend sa retraite mais demeure à Oxford où il est nommé en 1963 membre émérite du Collège d'Exeter et celui de Merton. Il passe énormément de temps à corriger le Seigneur des Anneaux mais également à réviser le Silmarillion, texte qu'il ne se résout pas à terminer. En 1969, victime du succès, Tolkien et Edith déménagent à Poole, près de la station balnéaire de Bournemouth.

Malheureusement Edith meurt le 29 novembre 1971, laissant Ronald dans une détresse inconsolable. Sur sa tombe, il fait inscrire « Lúthien ». Tolkien retourne dès lors à Oxford, où me collège de Merton le nomme membre honoraire résident, en reconnaissance de sa contribution et de son travail. En 1972, il est fait C.B.E (Commander) du prestigieux Ordre de l'Empire Britannique par la Reine et reçoit un doctorat ès lettres honoraire de la part d'Oxford pour sa contribution pour la philologie.

Il meurt le 2 septembre 1973 à l'âge de 81 ans à l'hôpital de Bournemouth. Il est enterré à Oxford avec sa femme, et sur leur tombe on peut lire l'épithaphe suivante :


Edith Mary Tolkien, Luthien, 1889-1971
John Ronald Reuel Tolkien, Beren, 1892-1973


Christopher Tolkien reprendra par la suite la tâche de publier les autres textes majeurs de son père, le Silmarillion, les Contes et Légendes Inachevées et la série de l'Histoire de la Terre du Milieu.

Remerciements


Ce guide est largement inspiré de la biographie écrite par Irène de Los Santos sur le site de Tolkiendil. Il existe également une biographie bien faite sur le site de wikipedia. Si vous êtes intéressés par la vie de J.R.R Tolkien, je vous invite à lire la biographie écrite par Humphrey Carpenter (J.R.R. Tolkien, Une biographie, traduit chez Christian Bourgois Éditeur et disponible en livre de poche chez Presses Pocket).



Cet article a été vu 4776 fois

"The Lord of the Rings Online", "Shadows of Angmar", The Watcher logo, "The Lord of the Rings" and the names of the characters, events, items
and places therein are trademarks or registered trademarks of The Saul Zaentz Company d/b/a Tolkien Enterprises
under license to Turbine, Inc. Codemasters is a registered trademark owned by The Codemasters Software Company Limited
and the Codemasters Online Gaming logo is a trademark owned by The Codemasters Software Company Limited. Turbine and the Turbine
logo are trademarks or registered trademarks of Turbine, Inc. in the U.S. and/or other jurisdictions. All other trademarks are the
property of their respective owners.
Copyright © 2009 Univers Virtuels pour le contenu du site.
Design : Lord Coxie, Template: Cypher, Code: JB